Le comité scientifique interdisciplinaire Ecobiose mis en place depuis janvier 2017 à l’initiative de la Région Nouvelle-Aquitaine a présenté les résultats de ses premiers travaux lors d’une réunion tenue à l’Hôtel de Région le 18 juin. Vincent Bretagnolle, coordinateur d’Ecobiose, s’est fait le porte-parole de ce travail collectif.

Cette première synthèse d’environ 250 publications scientifiques régionales rédigée grâce à 39 contributeurs porte sur les rôles de la biodiversité dans les territoires de plaine et grandes cultures.

Les activités humaines impactent plus ou moins directement l’ensemble des écosystèmes dans lesquels nous vivons, aussi les analyses de leurs fonctionnement doivent-elles intégrer ces impacts pour porter de manière globale sur ce qu’il est maintenant convenu d’appeler des socio-écosystèmes.

C’est à cette tâche qu’a donc commencé de s’atteler le comité Ecobiose en mobilisant environ 150 scientifiques régionaux pour évaluer successivement les socio-écosystèmes agricoles, viticoles, forestiers, aquatiques littoraux et urbains de Nouvelle-Aquitaine sous l’angle des rôles et de l’état de leur biodiversité.

A partir de la littérature scientifique disponible, il s’agira également d’identifier, entre autres, les causes de l’érosion constatée de la biodiversité, les lacunes dans les connaissances et les effets des politiques publiques en faveur de la préservation de cette biodiversité.

 

Pour en savoir plus sur le comité Ecobiose et ses actions :